Rapport de synthèse JNCE 2019


Rapport de synthèse de la journée scientifique des JNCE 2019

 

 

PREAMBULE

La troisième édition des Journées des Chefs d’Entreprises, JNCE, s’est déroulée à Man, dans la région du Tonkpi du 24 au 27 octobre 2019.

Placées sous le haut patronage et la présence effective de SEM Amadou Gon COULIBALY, Premier Ministre, Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, ces Journées ont enregistré la présence de nombreux ministres, de représentants régionaux des organismes internationaux de développement (banque mondiale, ONUDI…), de partenaires institutionnels et de nombreux dirigeants et chefs d’entreprises.

Ce rapport de synthèse porte sur la cérémonie d’ouverture et  les activités scientifiques.

 

  1. CEREMONIE D’OUVERTURE

 Elle a été marquée par une série de trois (4) allocutions prononcées respectivement par :

  • Le Maire de Man, Aboubacar FOFANA, qui a souhaité la traditionnelle bienvenue à ses hôtes et   traduit  sa reconnaissance du choix porté sur la région du Tonkpi pour cette 3ème édition.
  • La Commissaire générale des JNCE, Mme Nadine BLA a remercié l’ensemble des participants pour leur mobilisation, les sponsors et partenaires institutionnels pour leur accompagnement, les autorités locales pour leur contribution respectives et a réitéré sa profonde gratitude au Premier Ministre pour sa sollicitude aux JNCE dont l’objectif vise à contribuer au développement d’une nouvelle approche en matière d’attraction des investissements privés dans les régions.
  • La Représentante du secteur privé ivoirien, Mme TOURE Massogbe, après avoir affirmé la disponibilité du secteur privé à accompagner l’Etat en matière d’investissement et de politique de décentralisation, a exhorté les opérateurs économiques à s’intéresser de près aux impressionnantes opportunités économiques qui existent dans le TONPKI.
  • SEM Amadou GON COULIBALY, Premier Ministre a fait remarquer que le gouvernement accorde un point d’honneur au secteur privé pour réussir la transformation structurelle de l’économie ivoirienne dont l’environnement devient de plus en plus compétitif. Il a lancé un appel aux chefs d’entreprises à créer ou renforcer leurs activités dans le Tonkpi

 

 

  1. PANEL INAUGURAL DE HAUT NIVEAU

Modéré par Mme Dao GABALA, Présidente du Comité Scientifique des JNCE 2019, ce panel a porté sur le thème : « Région du TONKPI, perspectives de développement, opportunités d’investissements et environnement des affaires » 

  • MABRI Toikeusse, Président du conseil régional du TONKPI, a mis en exergue son plan stratégique de Développement (PSD) à travers un aperçu général de la cartographie économique et des opportunités d’affaires à saisir dans sa région…Il a terminé en montrant quelques projets structurants du TONKPI et a encouragé le secteur privé à s’implanter et profiter des richesses de sa région qui est une source de croissance infinie.

 

  • Félix ANOBLE, Ministre de la promotion des PME, a rappelé les mesures générales adoptées par l’Etat Ivoirien pour l’accompagnement des PME dans les régions (fiscalité, terrains industriels, etc.)…Pour conclure, il a lancé un appel aux banques pour accompagner le secteur privé puis il a annoncé un projet de création d’incubateurs d’accompagnement des PME dont un (1) sera basé à Man.

 

  • Tidiane BOYE, Représentant résident de l’ONUDI, a souligné la nécessité du développement de l’industrie artisanale pour la valorisation des produits artisanaux. Il faut ajouter à cela, la promotion de la petite industrie à travers la vulgarisation de la formation professionnelle, l’équipement des centres de formation, l’innovation, le financement et l’accompagnement de la petite industrie, le développement de l’économie sociale, solidaire et circulaire (valorisation des résidus agricoles et la biomasse), etc.

 

  • EPONON Philippe, Vice-président de la CGECI a axé son intervention sur l’implication aussi bien des régions à accompagner les opérateurs économiques qui s’y installent que des entreprises locales dans la chaine de valeurs et/ou dans le capital des grandes entreprises de leurs zones d’implantation. Il a à son tour fait appel aux banques à accompagner les entreprises dans ces régions.

 

  • Patrick RAMANANTOANINA, Représentant de Banque Mondiale, a préconisé la contribution et l’implication du secteur privé dans la formation et l’accueil des stagiaires pour le développement des ressources humaines ; le développement des infrastructures pour accompagner l’investissement privé ; la promotion de l’économie inclusive avec une forte approche participative et la mise à disposition de filets sociaux pour accroitre les capacités productives des ménages pauvres.

 

 

  1. ECHANGES EN PANEL THEMATIQUES
  • Panel 1 : Agriculture et Agro-industrie

Ce panel ayant pour thème « Les filières agricoles et ressources animales dans la région du TONKPI : opportunités d’investissements ? » a été modéré par Monsieur Stéphane AKA ANGHUI, Directeur exécutif de la CGECI.

 

  1. CAMARA, Conseiller technique du Directeur Général de la SODEXAM, a démontré le rôle de premier plan que joue la météorologie dans la planification et l’exécution des activités agricoles (culture, élevage, pêche, foresterie…) par la mise à disposition d’informations de qualité sur les conditions climatiques à venir.

Mme TIA épouse GLAO, PDG du groupe MAINDEBA, a partagé son expérience et décrit l’environnement des affaires dans le Tonkpi en mettant le focus sur les points forts (existence d’infrastructures routières, de réseau de fourniture d’électricité, etc.). Elle a mis en exergue la propension des populations à la vente des terres avec son cortège de conflits ainsi que la destruction des infrastructures de soutien à la pisciculture (cas de la station d’alevinage de Dompleu).

  1. Labla DIOMANDE, Directeur de la vulgarisation et de la valorisation des produits du MIRAH, a précisé l’importance du secteur animale et halieutique pour les besoins alimentaires. Ce secteur représente une réelle opportunité et il y a de la place pour développer des affaires dans ce domaine qui reste pratiquement vierge tant au niveau régional qu’au niveau national

Dr YTE Wongbé, Directeur Général du CNRA a débuté par cette citation : « Le succès de ce pays repose sur l’Agriculture et le succès de l’agriculture repose sur la recherche ». il a souligné que selon les études, le Tonkpi dispose du meilleur café robusta avec son goût particulier (goût fort et acidulé) et le café arabusta, qui est un hybride du Café robusta et du Café arabica. Il a partagé les initiatives de valorisation des matières premières par le CNRA et a recommandé le soutien des autorités gouvernementales pour le développement des filières agricoles.

 

  1. Djatin AYEMOU, Chef de service du département de financement au FIRCA, a mis en exergue la mission de financement du conseil agricole et de la recherche agronomique. Il a rapporté que nombre de projets de recherche conduits par le CNRA ou l’ANADER ont bénéficié du soutien financier des filières cotisantes via les mécanismes du FIRCA. Il a précisé que les fonds gérés par le FIRCA financent les projets soumis, analysés et acceptés.
  • Panel 2 : Tourisme et artisanat

Ce panel ayant pour thème « Potentiel de développement des activités touristiques, artisanales et des services connexes dans la région du TONKPI » a été modéré par M. Harouna, Trésorier de CCI-CI

  1. M. Jean-Marie SOMET, Directeur général de CI tourisme a souhaité que cette biosphère unique et inexploitée bénéficie de la construction d’écolodges, du développement du tourisme médical, de la valorisation des fêtes culturelles. L’atteinte se fera par l’implantation de services connexes tels que la location de voiture, la restauration, les circuits touristiques etc. Pour finir, il a exhorté les participants à investir dans la région et profiter à fond de ses opportunités touristiques.
  2. M. Ibrahim Doukouré, Secrétaire général de la chambre régionale des métiers de Man, a présenté le rôle et les missions accomplis pour améliorer le cadre de vie des artisans. Il a ensuite expliqué les 8 corps dans l’artisanat : la métallurgie, le bois, le bâtiment, l’artisanat d’art, l’électrophore, le stylisme et habillement, l’hygiène, aliment et services. Il a rappelé que le Tonkpi vient d’être doté d’un centre de formation aux métiers du bois en partenariat avec des experts allemands.
  • Panel 3 : Infrastructures d’accompagnements

Ce panel ayant pour thème : « Opportunités d’investissements dans le développement des infrastructures d’accompagnement de la région du TONKPI » a été modéré par M. KOUYATE Abdoulaye, membre du comité scientifique des JNCE, Chargé d’Etudes au BNETD

  1. Kouassi Mathias, Directeur Général Adjoint en charge de la distribution et de la commercialisation de la CIE a présenté la ligne du réseau électrique du grand ouest tout en indiquant que sur le plan du transport électrique, cette région était suffisamment couverte en électricité. Cependant Il a également reconnu le besoin de répondre aux problèmes d’insuffisance des sections de câbles, des branchements anarchiques.

M Sekou Diaby, Directeur Général Adjoint de la Compagnie Minière du Bafing, Représentant du GPMCI, a rappelé qu’il y a assez d’entreprises minières qui sont présentes dans la région du TONKPI. L’effort de l’Etat en matière de soutien au développement du secteur est  matérialisé par plusieurs actions telles que la mise en place des Comités de Développement Minier (CDRM) qui ont permis la mise en place d’un certain nombre d’infrastructures de développement

M Ange Léonid BARRY-BATTESTI, Secrétaire général du FDFP, a souligné le rôle majeur de développement des compétences de son institution dans le développement du Tonkpi. Cela s’est matérialisé par une concentration en 2019, de 67% du financement du FDFP par ladite région ; Fait notable : la réouverture de l’agence FDFP de Man . En termes de perspectives, il a noté que le Fonds s’engagera dans plusieurs actions dans la région afin d’améliorer la formation professionnelle.

  1. AHUI Mathurin, Chargé de la promotion des IDN au CEPICI, a partagé les mesures d’accompagnements du secteur privé et les exonérations en fonction de la zone d’implantation sur le territoire, Zone A : 5 ans ; zone B : 10 ans ; zone C : 15 ans. Il a également rappelé les avantages des 2 régimes d’agrément et les conditions pour en bénéficier. Pour plus d’informations, il a conduit le secteur privé sur le site www.225invest.com.

 

 

 

  1. ZINSOU Marcellin, Conseiller Technique du Ministre des PME, a indiqué d’importants dispositifs de financement existants, à savoir : La Maison des PME, Le projet Choose Africa ; La mise en place d’un fonds de garantie de 30 milliards F CFA. Il a enfin encouragé les PME à se rapprocher du CNRA qui disposerait de plus de 400 brevets qui pourraient être utiles dans le développement de l’agro-industrie. Il a annoncé qu’un guichet unique des PME sera bientôt ouvert dans la région du Tonkpi

 

  1. IV. REMISE DES ARCE

En présence effective du Premier Ministre a eu lieu la distinction des Awards Régionaux des Chefs d'Entreprises (ARCE). Trois prix ont été remis à cette occasion :

 

  • Le Prix de « la catégorie Espoir » à M. KONE Ibrahim DG des Etablissements CBK
  • Le Prix de « la catégorie Gazelle » à Mme GLAO épouse TIA Philomène, PDG Groupe Maindeba
  • Le Prix de « la catégorie Champion » à M. BAKAYOKO Bouaké, Représentant de SAMA Nickel

 

  1. RECOMMANDATIONS

 

Les principales recommandations formulées aussi bien par les panélistes que par les chefs d’entreprises se présentent comme suit :

 

  • Développer et promouvoir des instruments financiers accessibles aux PME et leur permettant de combler leurs besoins en capitaux ;
  • Améliorer et étendre les infrastructures économiques de la région, notamment le réseau routier ;
  • Procéder à la délimitation effective des terres en milieu rural et veiller à la mise en application de la législation sur le foncier rural ;
  • Développer et promouvoir le tourisme et l’artisanat et Valoriser les produits locaux
  • Accroitre des actions en faveur du développement harmonieux des ressources humaines
  • Promouvoir les avantages liés au code des investissements en faveur des PME.
  • Etendre l’organisation des JNCE de région au district en vue d’une prise en compte optimale des régions.
side background
  •  

     

    Immeuble N'ZARAMA, Boulevard de Gaulle, Abidjan, Côte d'Ivoire
    Tél. : (225) 20 21 98 84 / 20 21 98 86
    accueil@capitalgroupes.com, info@jnce.ci