Cérémonie d'ouverture

Panel Inaugural de haut niveau JNCE 2019

Panel 1 : Agriculture et Agro-industrie JNCE 2019

Panel 2 : Tourisme & Artisanat JNCE 2019

Dîner gala des ARCE JNCE 2019

Dejeuner pique-nique  JNCE 2019


Rapport de synthèse de la journée scientifique des JNCE 2018

 

 

PREAMBULE

La deuxième édition des Journées Nationales des Chefs d’Entreprises, JNCE, s’est déroulée à San Pedro du 30 novembre au 2 décembre 2018.

Placées sous le haut patronage et la présence effective de son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, ces Journées ont enregistré la présence du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, du Ministre de l’Environnement et du Développement Durable et du Secrétaire d’Etat auprès Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, chargé de la Promotion des PME.

Plusieurs partenaires institutionnels et de nombreux dirigeants et Chefs d’entreprises ont participé aux travaux.

Ce rapport de synthèse porte sur les activités des deux premières journées qui ont été consacrées à la cérémonie d’ouverture et aux travaux scientifiques, notamment les panels thématiques et les visites de terrain.

  1. CEREMONIE D’OUVERTURE

La cérémonie d’ouverture a été marquée par une série de six (6) allocutions prononcées respectivement par :

 

  • Le 1er Adjoint au maire, M. DIARASSOUBA, pour souhaiter la traditionnelle bienvenue à tous les participants et traduire au nom des populations la reconnaissance de la municipalité, sur le choix porté sur la région de San-Pedro pour cette 2ème édition des JNCE.

 

  • La Commissaire générale des JNCE, Madame Nadine BLA, pour rappeler l’esprit de ces Journées et exprimer ses remerciements appuyés au Premier Ministre pour sa sollicitude, aux autorités locales pour leurs contributions respectives, aux sponsors et partenaires institutionnels pour leur accompagnement et à l’ensemble des participants pour leur présence.
  • Le Directeur Général de la CIE, Monsieur Dominique KAKOU, sponsor leader, pour exposer sur les motivations de leur accompagnement et rassurer le Gouvernement et les opérateurs économiques de la capacité et de la volonté de la CIE à jouer pleinement sa partition dans le processus de développement des régions.
  • Le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, Monsieur Faman TOURE, pour réitérer la volonté du secteur privé à promouvoir les investissements dans les collectivités territoriales.
  • le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, chargé de la Promotion des PME, Monsieur Félix ANOBLE pour présenter les dispositifs innovants mis en place ou envisagés par le Gouvernement, via son département, pour la promotion des PME. Il a cité plusieurs projets d’envergure, comme la mise en place d’un fonds de garantie pour les PME.
  • et enfin le Premier Ministre, qui a rappelé que cette initiative s’inscrit parfaitement dans la vision globale de développement de notre pays portée par le Président de la République. Monsieur le Premier ministre a lancé un appel à l’ensemble du secteur privé en ces mots : « Venez investir à San-Pedro, les conditions y sont favorables. Le gouvernement continuera à créer les conditions pour renforcer la compétitivité et la performance des entreprises qui vont s’implanter dans la région ».
  1. PANEL INAUGURAL

Modéré par Mme Dao GABALA, Présidente du Comité scientifique des JNCE 2018, ce panel a porté sur le thème : « Développement régional, stratégies et perspectives »

Monsieur Donatien BEUGRÉ, Président du Conseil régional de San Pedro, a rappelé les principaux atouts et potentialités économiques de la région de San-Pedro, la côte balnéaire de Tabou à Sassandra, le riche patrimoine culturel, les conditions climatiques et géologiques propices aux activités agricoles, l’existence d’un port d’import export et de pêche, la densité du tissu industriel, notamment l’agro-industrie. Il a par la suite présenté le Plan Stratégique Régional qui, selon lui, découle du Plan national de développement (PND 2016 – 2020).

Prenant la parole, Monsieur Faman TOURÉ, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI), a insisté sur le dispositif d’accompagnement mis en place par son organisation afin de favoriser les investissements privés en région. Il a par ailleurs précisé que San Pedro concentre la plus grande délégation régionale de la CCI-CI.

Monsieur Babacar CISSÉ, Représentant résident du PNUD, a pour sa part présenté le cadre global des interventions du PNUD au niveau national avant d’exposer sur les Programmes spécifiques développés à San Pedro,  notamment en faveur des femmes et des jeunes. Au niveau des régions, le PNUD CI apporte un appui en termes de planification et de mise en place de pôles régionaux de développement.

Monsieur Frédéric N’DA KOMENAN, Représentant le Ministre en charge de l’Industrie, a insisté sur les mesures mises en œuvre par le gouvernement pour faciliter les investissements privés. Il a mis un accent sur les mesures spéciales prises pour améliorer la compétitivité des filières agricoles, notamment celles de l’Hévéa qui est l’une des principales spéculations de la région.

 

  1. ECHANGES EN PANEL ET DEJEUNER-CONFERENCE

Deux panels thématiques et un déjeuner-conférence ayant vocation à décliner en détail les opportunités d’affaires et touristiques dans la région se sont successivement tenus.

  • Au titre du 1er panel, relatif aux « Perspectives de développement des filières agricoles, halieutiques et de l’agro-industrie dans la région de San Pedro » :

 

Il a été modéré par Monsieur Franck Hervé AKAFFOU, Sous-directeur du répertoire et des enquêtes d’entreprise à l’Institut national de statistique.

 

  1. Michel N’guessan, Directeur régional du Ministère de l’agriculture et du développement rural de San-Pedro, a présenté la cartographie agricole de la région. Il a indiqué d’entrée que 50% des revenus de la population locale provient des activités agricoles, notamment celles du Cacao et de l’Hévéa. Il a souligné l’insuffisance des surfaces cultivables et déploré les multiples problèmes fonciers rencontrés dans la région. Illustrant son propos, il a révélé que 51% des terres de la région font partie du domaine des forêts classées. Evoquant plusieurs difficultés, il a souligné l’utilisation abusive des pesticides prohibés, et enfin la mauvaise qualité des infrastructures routières.

 

Le Directeur général du Centre National de Recherche Agronomique, M. Yte WONGBE, a présenté les résultats des recherches ayant permis de développer des variétés de cacao et de café à haut rendement. Rappelant que l’industrialisation est la clé du développement en milieu agricole, il a partagé les initiatives de valorisation des matières premières par le CNRA et recommandé le soutien des autorités gouvernementales pour le développement des filières agricoles.

 

  1. YACE Charles Emmanuel, Directeur général de EXAT Agriculture, a partagé son parcours d’entrepreneur agricole qui a abouti à la création d’une usine de 1ère transformation de caoutchouc naturel à San Pedro. Il a témoigné de l’existence d’opportunités réelles d’investissements dans toute la région et exhorté les participants à s’implanter dans la région.

 

  • Au titre du 2e panel, relatif aux « Développement des infrastructures économiques dans la région de San-Pedro : état des lieux, perspectives et opportunités d’investissements »

 

Ce panel a été modéré par M. Marcellin Zinsou, Directeur exécutif adjoint de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire.

 

Ouvrant les exposés, Monsieur Serges Eric TOURE, Coordonnateur adjoint de la cellule d’appui du CNP-PPP, a présenté juridique et institutionnel des PPP. Il a cité trois projets PPP structurants et prioritaires concernant la région :

  • Projet de construction de la plateforme logistique et de la zone industrielle de San-Pedro ;
  • Projet d’extension de l’aéroport et de la construction de l’aérocité ;
  • Projet de développement minier intégré de l’Ouest.

 

Il a invité les opérateurs économiques à manifester leurs intérêts pour ces projets d’envergure.

Le représentant du Directeur général du Port autonome de San-Pedro a axé son intervention sur l’état des lieux des activités du Port, en termes de trafics, de contraintes et perspectives de développement. Le Port a enregistré en 2017, un trafic annuel d’environ 5 millions de tonnes de marchandises, dont plus d’un million pour le cacao. Il a évoqué le projet d’extension du Port, dont la 1ère phase va nécessiter un investissement de près 500 Mds FCFA. Les participants ont été invités à s’intéresser à ce vaste projet.

  1. Mathias KOUASSI, Directeur général adjoint chargé du pôle de distribution de la CIE, a pour sa part présenté les infrastructures du réseau électrique de la région. Il a énuméré trois grandes menaces qui pèsent sur l’exploitation dudit réseau : (i) la corrosion, (ii) le fort développement de l’hévéaculture causant des incidents par contact des hévéas avec la ligne électrique et (iii) le piochage fréquent de câbles. Il a par la suite décliné les actions menées par la CIE pour corriger les dysfonctionnements et améliorer la qualité de l’électricité.
  • Au titre du déjeuner-conférence sur le thème : « Potentiel de développement des activités touristiques et des services connexes dans la région de San Pedro » :

Cette séquence a été modérée par Madame Linda ZRAIK, Présidente régionale de la Chambre de commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire.

  1. Jean-Marie SOMET, Directeur général de Côte d’Ivoire tourisme a d’entrée présenté le secteur touristique comme un puissant levier de développement économique. Il a ensuite vanté les énormes potentialités économiques de la Côte d’Ivoire en général et celles de la région de San Pedro en particulier. M. Jean-Marie SOMET a insisté sur le caractère transversal du secteur du tourisme, tant son développement nécessite la mise en place d’un ensemble d’infrastructures relavant d’autres secteurs d’activité. Pour finir, il a exhorté les participants à investir dans la région et profiter à fond des opportunités touristiques qu’elle offre.

Ce panel a bénéficié de deux retours d’expérience, partagés notamment par Madame ENOBLE Diane Pamela, Directeur Général de Enotel BEACH (Etablissement hôtelier et/ou de loisir) et M. Monsieur Kouamé DAPA, Directeur général adjoint de l’hôtel Katoum

 

  1. RECOMMANDATIONS

 

Les principales recommandations formulées aussi bien par les panélistes que par les chefs d’entreprises présents lors des différentes sessions se présentent comme suit :

 

  1. Développer et promouvoir des instruments financiers accessibles aux PME et leur permettant de combler leurs besoins en capitaux ;
  2. Améliorer et étendre les infrastructures économiques de la région, notamment le réseau routier ;
  3. Promouvoir une collaboration efficace et une meilleure synergie entre tous les acteurs institutionnels locaux de développement.
  4. Procéder à la délimitation effective des terres en milieu rural et veiller à la mise en application de la législation sur le foncier rural ;
  5. Poursuivre et accélérer le développement des capacités énergétiques de la région afin de répondre aux besoins croissants en la matière du secteur industriel local.
  6. Développement d’outils assurantiels innovants de protection des acteurs touristiques contre les catastrophes naturels et troubles socio-politiques.
side background
  •  

     

    Immeuble N'ZARAMA, Boulevard de Gaulle, Abidjan, Côte d'Ivoire
    Tél. : (225) 20 21 98 84 / 20 21 98 86
    accueil@capitalgroupes.com, info@jnce.ci